Assignat de 50 livres

Création du 14 décembre 1792 - L'an 1er de la République

Ass-39f - Les faux assignats
Références

L'étude sur les faux assignats a été réalisée en partenariat avec le Musée de la fausse monnaie


Illustration d'un vrai assignat de 50 livres Ass-39a pour comparaison avec les faux...

Pour ce type d'assignat de 50 livres, il a été retrouvé plusieurs grandes familles de faux assignats.

Les assignats à l'intérieur d'une même famille de faux peuvent avoir de légères différences entre eux surtout au niveau du lettrage, par contre ils présentent souvent une grande similitude au niveau de la gravure des allégories...


Ass-39f-01 - Faux N° 1
(appelé faux de Quiberon - 1er type)

Page 7 - Procès-verbal du 25 thermidor an III (12 août 1795)

----------------------

Le papier est à peu près semblable à celui du vrai.

Le piédestal de la statue et sa base sont plus étroits d’environ une ligne.

Le caractère des lettres est mal imité et les liaisons sont bien plus grosses et moins arrondies.

La ligne De la création du 14 décembre 1792 est plus serrée dans le faux.

En bas à droite le S de série est plus petit que les autres lettres.

Il est aussi indiqué dans le procès-verbal : Dans la bordure de droite le E de RECOMPENSE et DENONCIATEUR sont sans accent aigu ; cet élément n'est pas réellement tangible, car sur plusieurs faux de ce type les accents sont bien visibles...

Ces faux assignats sont signés DUMAS ou MILLE.


Ass-39f-02 - Faux N° 2
(appelé faux de Quiberon - 2ème type)

Page 7 - Procès-verbal du 25 thermidor an III (12 août 1795)

----------------------

Le papier est plus doux et plus gris que celui du vrai.

En bas de l'assignat, les jambages du n du mot sont trop serrés.

La queue du y du mot Hypothéqué est trop courte.

Le point qui se trouve à la fin du mot LIVRES est trop rapproché du S.

Il est aussi indiqué dans le procès-verbal : La liaison entre le L et le I du mot LIVRES est terminée par une sorte de point ; cet élément n'est pas réellement tangible, car sur de vrais assignats on peut trouver cette caractéristique, et sur des faux de ce type, elle peut ne pas exister (cela est du en fait à un problème d'encrage et non de gravure)...

Ces faux assignats sont signés ANDRE ou JANNEL.


Ass-39f-03 - Faux N° 3
A priori non référencé dans les procès-verbaux de l'époque
Ce faux n° 3 présente quelques similitudes avec le faux n° 2

----------------------

En bas de l'assignat, la boucle du n du mot est trop inclinée.

La queue du y du mot Hypothéqué est trop courte.

Le point qui se trouve à la fin du mot LIVRES est trop rapproché du S.

Dans le coin bas droit, les chiffres 50 sont trop inclinés et l'extrémité supérieure du 5 est trop basse.

Ces faux assignats sont signés JANNEL.


Ass-39f-04 - Faux N° 4
A priori non référencé dans les procès-verbaux de l'époque

----------------------

Le S du mot LIVRES est aplati à son extrémité supérieure et inférieure.

La queue du y du mot Hypothéqué est trop courte.

Dans le coin haut droit et dans le coin bas gauche, la queue du 5 n'est pas suffisamment courbée.

Ces faux assignats sont signés JANNEL ou LATOUR.


Ass-39f-05 - Faux N° 5
A priori non référencé dans les procès-verbaux de l'époque

----------------------

Dans le mot Hypothéqué la boucle du H n'est pas assez arrondi et le dernier accent n'est pas incurvé.

Dans le mot Française la boucle de la cédille est trop courte.

Les étoiles qui ornent les 4 coins sont peu ressemblantes.

Ces faux assignats sont signés ANDRE.


Ass-39f-06 - Faux N° 6
A priori non référencé dans les procès-verbaux de l'époque

----------------------

La dimension du cadre extérieur est plus longue : 190 x 110 mm au lieu de 185 x 110 mm.

Au niveau de la date, le chiffre 4 a son trait horizontal qui n'est pas ondulé, et le point qui le suit est éloigné.

Au niveau du mot Française, le début de la lettre F est trop en spirale.

Ces faux assignats sont signés FAYOLLE ou HUBERT.


Ass-39f-07 - Faux N° 7
A priori non référencé dans les procès-verbaux de l'époque

----------------------

La calligraphie des chiffres est erronée. La barre horizontale supérieure du chiffre 3 est remplacée par une forme arrondie, le chiffre 1 est incliné, le chiffre 6 est bouleté.

Dans le coin supérieur gauche, la boucle basse du 5 n'est pas assez aplatie.

Ces faux assignats sont signés BARET ou CAMUSET ou DUMAS ou PARDON.


Ass-39f-08 - Faux N° 8
A priori non référencé dans les procès-verbaux de l'époque

----------------------

La calligraphie des chiffres est erronée, les chiffres n'ont pas la même hauteur.

Dans le coin supérieur gauche, le chiffre 5 touche le bord du cadre et touche aussi le symbole de la Livre.

Ces faux assignats sont signés DUFOUR.

Numérotation

Les numéros de série retrouvés sur les faux assignats

------------------------------------------------------------------

Ass-39f-01 - Faux N° 1

Signature : DUMAS
Signature : MILLE

Séries 36, 37
Séries 34, 64, 508

------------------------------------------------------------------

Ass-39f-02 - Faux N° 2

Signature : ANDRE
Signature : JANNEL

Séries 46, 56, 63
Série 315

------------------------------------------------------------------

Ass-39f-03 - Faux N° 3

Signature : JANNEL

Séries 36, 58, 537

------------------------------------------------------------------

Ass-39f-04 - Faux N° 4

Signature : JANNEL
Signature : LATOUR

Série 13 (a)
Série 13 (b)

------------------------------------------------------------------

Ass-39f-05 - Faux N° 5

Signature : ANDRE

Séries 12, 172

------------------------------------------------------------------

Ass-39f-06 - Faux N° 6

Signature : FAYOLLE
Signature : HUBERT

Série 919
Série 94

------------------------------------------------------------------

Ass-39f-07 - Faux N° 7

Signature : BARET
Signature : CAMUSET
Signature : DUMAS
Signature : PARDON

Séries 123, 129, 223, 329, 631, 633, 853
Séries 126, 302
Séries 235, 331, 336
Séries 139, 616

------------------------------------------------------------------

Ass-39f-08 - Faux N° 8

Signature : DUFOUR

Série 502


Il suffit de pointer le numéro de série pour accéder à la fiche correspondante....

Point secret

On connait un des points secrets au niveau de la gravure de l'assignat, il s'agit d'un arc de cercle supplémentaire gravé au niveau des 4 coins de l'assignat.

Cet élément n'est pas trop utile pour l'identification des faux assignats, car de nombreux faussaires l'ont découvert. En outre l'impression de l'arc de cercle supplémentaire sur les vrais assignats est souvent peu visible ou interrompue.

Un second point secret est situé au niveau du texte Assignat de cinquantes livres, sur le premier i la ponctuation est formé d'un losange et sur le second d'un cercle. Mais quasiment tous les faussaires ont respecté cet élément.


Il existe un élément assez simple qui permet d'identifier la majorité des faux assignats.

Les faux billets sont quasiment tous mal gravés au niveau des étoiles entourant la valeur 50 sur les quatre coins de l'assignat.

Il suffit par exemple de regarder le coin inférieur droit. Sur les 3 étoiles qui forment le coin, celle de droite est décalée sur les vrais assignats. Par contre les faussaires ont rarement repris cette caractéristique.

Faux assignat

Vrai assignat

Cinq livres de références sont utilisés dans ce Catalogue Général des Assignats Français

  • D : Emile DEWAMIN - Cent ans de Numismatique Française
  • K : M. KOLSKY, J. LAURENT, A. DAILLY - Les Billets de France 1707-2000
  • L : Jean LAFAURIE - Les assignats et les papiers-monnaies émis par l'Etat au XVIIIème siècle
  • M : Maurice MUSZYNSKI - Les assignats de la Révolution Française
  • P : Albert PICK - World Paper Money

Si vous souhaitez acquérir des assignats et des billets de banque du monde :


Nous vous recommandons la visite de deux autres sites très documentés sur la numismatique :